Les jeunes diplômées demandent un salaire plus bas que les hommes

logoAFIJ2011_signature-300x165

 

 

 

 

 

 

La notion d’égalité des sexes a beau avoir évolué, les diplômées d’écoles de commerce et d’ingénieurs n’osent pas demander un salaire équivalent à celui des hommes sur le marché du travail.

Les femmes ont accès aux mêmes études et obtiennent les mêmes diplômes et compétences que les hommes. Pourtant elles se sous-estiment lors des négociations salariales pour leur première embauche.

Des écarts encore beaucoup trop importants

L’institut de recherche Trendence en Allemagne se spécialise dans le recrutement et avait déjà soulevé par le passé les inégalités auxquelles les jeunes diplômées font face par rapport aux diplômés de sexe masculin. Une fois de plus, Trendence affirme que les femmes réclament 5 000€ de moins par année que les hommes lors de leur premier emploi.

Ci-dessous, une infographie relatant les écarts (en %) de salaire entre hommes et femmes dans le monde:

difference-salairiale